ZOOM sur le métier d’ Assistant de Service Social

ZOOM sur le métier d’ Assistant de Service Social
  « Les assistants  sociaux sont très  loin d’être militants. Beaucoup doivent avoir conscience qu’ils sont comme tout citoyen des acteurs de la politique sociale, mais aussi ceux la mettent en place et la font vivre… »

Témoignage d’une assistante sociale…

Assistant de Service Social : Une profession

Cette profession s’est construite entre la fin du 19ème et le début du 20 ème siècle.

Des femmes de la bourgeoisie de l’époque, émues par les conditions de vie particulièrement pénibles des ouvriers, se découvrent une vocation, celle de « les aider à résoudre leurs problèmes… »

Leur engagement militant s’exerce au sein d’associations ou de mouvements fraternels tels les « settlements »[1] en Angleterre et aux USA.

Pionnières des « travailleuses sociales de la première heure », elles mettent en avant le principe de neutralité : « ni politique, ni religion ».

En 1932, à travers le brevet de capacité d’assistant de service social suivi en 1938 de l’instauration du diplôme d’assistant de service social de l’État, le volontariat cède la place au professionnalisme.

Depuis de nombreuses réformes du diplôme ont été réalisées, jusqu’à celle définie par le décret du 11 juin 2004 (www.légifrance.gouv.fr) laquelle réglemente aujourd’hui la profession d’assistant de service social.

Un métier

 

L’assistant de service social et l’étudiant qui se préparent à l’exercice de ce métier sont tenus au secret professionnel (Art. 226-13 et 226-14 du code pénal/ art L411-3 du code de l’action sociale et de la famille).

L’assistant  de  service  social répond de façon qualifiée aux besoins et aux difficultés que peuvent rencontrer les populations (personnes, familles, groupes), dans le cadre des missions spécifiques de l’institution  qui l’emploie.

Dans une démarche éthique et déontologique (code déontologique de l’ANAS du 28-11-1994-http:/anas.travail-social.com), il accompagne les personnes pour améliorer leurs conditions de vie sur le plan familial, social, économique et professionnel par une approche globale.

–        Quand cela s’avère nécessaire, il les oriente vers des structures adaptées.

Ce faisant,  l’assistant de service social doit avoir une parfaite connaissances des politiques sociales.

La qualification est validée par un référentiel d’activités et un référentiel de compétences.

Les assistants de service social peuvent exercer de manière libérale ou dans :

–        le secteur public d’État

–        le secteur public territorial

–        le secteur associatif le service social du travail

Une formation

 Le Diplôme d’État d’Assistant de Service Social (DEASS) est obligatoire pour exercer ce métier).  Il doit satisfaire aux épreuves mentionnées dans le référentiel de certification.

La formation s’appuie sur un référentiel de formation et s’effectue sur une durée de 3 ans après le baccalauréat. Elle comprend une partie théorique de 1740 h et une formation pratique de 1680 h (soit 12 mois de stage).

L’obtention du DEASS doit satisfaire aux épreuves formulées par  le référentiel de certification.

Les adresses  de centres de formation :

 

FORMAC’TION

41 Lot. Dugazon de Bourgogne

Z.A. De Petit Pérou

97139 ABYMES

Guadeloupe

Tél : 0590 93 01 16 – Fax : 0590 91 06 64

 

URASS-IFMESS

Rivière d’Or

97212 Saint Joseph

Martinique

Tél : 0596 42 56 56 – Fax : 0596 50 31 39

 

Institut régional de développement du travail social

Chemin rural du centre médico-social

Route de troubiran

97300 Cayenne

Guyane

Tél : 0594 25 34 88 – Fax : 0590 25 35 03

Professionnels, étudiants…..un commentaire? il sera le bienvenu.


[1] (ces personnes de milieux sociaux élevés vont dans les quartiers populaires pour tenter d’améliorer la vie des familles).

 




1 Commentaire to “ZOOM sur le métier d’ Assistant de Service Social”

  1. L’article va à l’essentiel tout en n’oubliant pas les références utiles en matière législative. Bravo pour un début

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*