Une commune du NGT au coeur de l’exclusion sociale…

Une commune du NGT au coeur de l’exclusion sociale…
Quand on entend parler d’exclusion sociale et d’insalubrité des conditions de logement, on ne s’imagine pas un être humain vivre pignon sur rue, au vu et au su de tous dans l’indifférence absolue, de toute une collectivité. Peut-on considérer aujourd’hui qu’avec tous les dispositifs existants tels que le PDALPD, la LCE, le DALO, le 115, etc., les associations de proximité à l’instar de la Croix-Rouge, que cet 2homme se retrouve ainsi dans cette misère, dans cette malpropreté ? Où est la famille de ce monsieur ? Que fait le maire de la commune ? Que font les services sociaux situés au sein de cette commune ? Que se passe-t-il ? Nous sommes face à une situation sociale et sanitaire très critique. Pourtant on parle chaque jour de chikungunya, de leptospirose, et pourtant voilà la réalité. Une réalité qui démontre clairement que les priorités politiques ne vont pas, semble-t-il, vers le bien-être et la santé de la population. 3Même si certains pourraient prétendre que cet homme se serait lui-même mis dans cette situation et être à l’origine de ses propres souffrances. Cette habitation constitue quand même une véritable décharge d’ordures. Ce n’est pas un spectacle pour des plus jeunes qui évoluent dans notre société et considère que si les aînés ne font rien et ne disent rien, que c’est tout à fait normal. De plus, comment des voisins peuvent-ils vivre au quotidien face à cette situation ? Sommes-nous devenus indifférent ?

Un riverain consterné




9 Commentaires to “Une commune du NGT au coeur de l’exclusion sociale…”

  1. ça y est je c où se trouve cette photo il s’agit de la commune de M-A-L

  2. dites moi que ce n’est pas en Guadeloupe!!!!!!

  3. Je pense qu’il faille se constituer partie civile pour porter ces affaires devant les tribunaux et faire condamner les municipalités qui laissent insalubrité s’installer ainsi alors que l’objectif du millénaire prévu par l’ONU est de régler ces problèmes qui sont une honte pour les pays qui créent ces exclusions. je suis partant pour mettre en place un comité de pilotage afin de créer un petit groupe de plusieurs partenaires pour porter le sujet.

    • effectivement cela mérite une sanction…mais sanction n’est-elle pas déjà au quotidien une honte pour une municipalité qui se retrouve au cœur d’une agglomération culturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*