RETROSPECTIVE 2014

RETROSPECTIVE 2014
L’année 2014 a été une année riche de partage d’actualités sociales, et Koezyon-glob y a contribué assez largement.

Depuis le début de notre activité en septembre 2013, notamment avec notre rubrique « interview » nous avons rencontré et découvert des personnes très intéressantes intervenant dans le social, dans le travail social, mais aussi des usagers, des citoyens. Ce partage avec vous de ces expériences de terrain ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, mais plutôt s’étendre de plus en plus, et ce avec votre soutien.

Une rétrospective de l’année 2014 complète serait trop longue à vous présenter, et un peu barbant. De ce fait, nous avons sélectionné les temps forts qui vous ont marqué sur le blog. Des personnages marquants qui sont connus à faire du social, de l’intervention sociale une passion, une vocation.

Nous commencerons par une pensée pour un homme qui a marqué son temps car très investi dans le domaine associatif et la prévention du VIH, Max MELIN qui est décédé brutalement le 21 décembre. Il reste dans nosmax et jak pensées comme un homme dans l’action et l’entraide. Un exemple professionnel pour ceux qui sont des passionnés et des vrais dans ce qu’ils font.

L’anthropologue Albert FLAGIE qu’on ne présente plus, est convaincu plus que jamais que l’action éducative pour les jeunes en difficulté, doit s’accompagner d’une action flagie albd’insertion, car ce qu’ils souhaitent c’est travailler. Notre quotidien démontre de toute façon les méfaits d’un fort taux de chômage qui s’accompagne d’une démotivation de certains jeunes, de la disparition de plus en plus des valeurs de travail et d’effort, associés à un échec scolaire important. M. FLAGIE s’est notamment illustré lors des 1ères assises du travail social cette année, en déclarant en direction de certains professionnels dans le social peu scrupuleux, que l’intervention sociale n’est pas faite pour tout le monde.

Samuel CAZOMONT, directeur de l’école de prévention et de civisme, qui intervient dans l’insertion des jeunes, a lui mis en place un concept intéressant intitulé : les « rendez-vous de l’insertion ». Il s’agit en fait d’une rencontre cazointergénérationnelle entre les jeunes et les professionnels expérimentés. Avec notamment la disparition de l’armée obligatoire pour les jeunes, il s’agit donc de trouver des palliatifs éducatifs, de citoyenneté et de prévention de la délinquance afin de redonner le goût de l’effort dans cette société acculturée.

Ces séries d’interview ont permis également de faire la connaissance de Bwana, médiateur de rue atypique, intervenant sur le territoire de la commune de Baie-Mahault. Sa grande implication auprès des jeunes est DSC_0009réelle, palpable et productive. Très proche d’eux, il arrive à leur poser un cadre socialisant pour faciliter leur insertion. C’est la logique du grand frère.

Parmi les interviewés, on peut citer aussi ce jeune, Josué CLAIRE qui a livré son ressenti, son témoignage, qui n’est autre qu’un cri d’alerte.  Selon lui, le handicap n’est pas un frein, ni une fatalité.  Il continue courageusement son combat pour s’insérer dans la société et aider l’autre,  malgré les nombreux obstacles. Un bel exemple de volonté.claire

Koezyon-glob a aussi rencontré de nombreuses associations oeuvrant dans la proximité, avec des publics fort différents.

L’exemple de CASA Gwadloup situé dans le quartier de Grand Baie au Gosier. Cette association accomplit un important travail de prévention en direction des femmes issues de l’immigration, travailleuses du sexe. L’objectif étant de lutter contre les infections sexuellement transmissibles, plus particulièrement le VIH. Des partenaires tels que Initiativ éco, le COREVIH, les accompagnent dans leurs missions.casa 971

Le CIDFF, lui, accompagne les femmes en difficulté par l’apport d’informations, une écoute et l’hébergement d’urgence. Il reste une association incontournable pour les travailleurs sociaux, en termes d’orientation. Nombreuses sont les femmes qui ignorent encore aujourd’hui leurs droits quand elles se retrouvent confrontées à la violence, une violence qui est souvent conjugale.

Le social c’est aussi un certain nombre d’actions collectives initiées principalement par des associations. Planifiés tous les 2 mois, les « façaders », à l’initiative de l’association FORCES, et de son infatigable présidente Christiane GASPARD-MERIDE, précisément sur le fameux ti cochon nourri dans les relations amoureuses, qui cgm 11a largement contribué lors des rencontres à nous apporter un regard historique et sociologique sur les difficultés relationnelles entre hommes et femmes généralement aux Antilles et plus spécifiquement en Guadeloupe. Les expériences vécues et relatées des participants, de plus en plus nombreux, étaient des témoignages poignants souvent méconnus des plus jeunes. D’autres rencontres sont au programme en 2015, semble t-il.

Une année très riche donc, marquée aussi par les ateliers préparatoires aux Assises du travail social organisés par la DJSCS et le Conseil Général dans les principales collectivités locales, précédant ainsi les 1ères assises territoriales du travail social en Guadeloupe au mois de juin. Ces ateliers ont donc mis en exergue le mal-être des travailleurs sociaux, non reconnus à leur juste valeur et devant faire face à de nouvelles problématiques institutionnelles et de l’usager, de plus en plus complexes. flagieSouhaitons alors que les pilotes de ces initiatives n’omettront pas de poursuivre ce travail visant à apporter du changement dans la profession, ce bien sûr en commençant par effectuer le bilan des états généraux qui ont eu lieu dans l’hexagone en fin d’année.

Koezyon-glob est aussi revenu sur certains évènements politiques qui ont marqué l’opinion. Le plus suivi a été bien évidemment l’incarcération du maire de Capesterre Belle-eau, Joël BEAUGENDRE. Beaucoup de bruits pour rien, semble t-il, davantage de spectacles que de résultats probants, en tout cas pour le moment R.A.S. comme le prétendent certains. Nous nous sommes efforcés, en gardant toute l’objectivité nécessaire, de partager cette actualité issue de CCN avec vous.

Nous ne saurons terminer ces coups de cœur à ces associations sans citer l’association LYAN,  qui a sorti un ouvrage sur le fruyapen intitulé : « Le Fruit à Pain, richesse de la gastronomie ».

C’est avec un grand bonheur et beaucoup de fierté que nous avons appris que nous sommes suivis par des blogueurs de nombreux pays, même lointains. Nous les en remercions encore une fois. Tout cela nous encourage à continuer notre investissement dans ce blog et à nous dépasser encore plus.

Nous vous réitérons cette invitation à être plus que jamais actif, participatif dans une société qui bouge, qui évolue. L’évolution passe par l’engagement et non par la passivité. Nous vous invitons donc à mettre vos précisions, vos commentaires, et aussi à nous proposer des articles, quel que soit le pays, la région où vous êtes, à faire remonter vos suggestions. C’est indispensable pour que le travail social soit davantage reconnu et valorisé.

L’équipe Koezyon-glob.fr

Koezyon-glob est une association et continue d’accueillir des adhérents. Pour plus d’informations, contactez-nous sur notre mail : koezyon-glob@gmail.com. Rejoignez-nous également sur facebook, sur twitter.




6 Commentaires to “RETROSPECTIVE 2014”

  1. Tout au long de l’année 2014, la presse égrene à chaque nouvel accident, le numéro du mort : le 38 ème, le 39 ème. Pareil pour chaque homicide.Nous sommes à l’époque des voeux. Pour cette année 2015 j’espère qu’ils arrêteront cette comptabilité morbide et sombre qui ne sert même pas à modifier les comportements.
    Cette année 2014 a aussi porté de belles choses qu’l convient de mentionner. Beaucoup de jeunes se sont illustrés dans le sport comme BELOCIAN. Nous avons eu aussi des évènements importants telle la Route du Rhum qui a permis de voir que nos marins n’ont pas démérité. Gardons le positif de 2014. Que 2015 nous porte à tous ce qu’il y

  2. Moi ce que je retiens de 2014, c’est que nos journalistes sont des hypocrites, ils voient la réalité mais font genre ils ne comprennent pas. Ils sont payés à angoisser l’esprit des citoyens, à imposer la PEUR. Ils sont manipulés par leur propre système qui les paie, celui dont ils nient l’existence. On parle d’indépendance des journalistes…pff!!! en tout cas ici y’en a pas un seul qui a des couilles grosses comme ça pour dire ce qu’il voit. Ce sont tous des mythos.

  3. Merci à Koezyon glob d’exister! C’est une véritable mine d’informations sur l’actualité sociale et les débats qui font vibrer la Guadeloupe. L’ensemble des publications contribuent à apporter un éclairage nouveau aux bloggeurs. Encore merci pour la qualité de vos écrits. Je souhaite à toute l’équipe une excellente année 2015.

  4. Je suis une lectrice de votre blog que j’apprécie. Les articles variés, concis et riches en informations nous apportent beaucoup. Il faut persévérer dans votre travail. cependant je trouve que nous ne nous exprimons pas assez. Comme vous le dites, je pense que ce sont nos commentaires à tous qui font vivre le blog. Nous ne devons pas avoir peur de nous exprimer. Pour une fois nous avons notre outil « made in Gwada », soutenons le.

    • Chère Cat vous devez comprendre que dans la vie il y a ceux qui parlent pour ne rien dire et ceux qui ne parlent pas beaucoup qui réfléchissent, raisonnent et mettent en œuvre, agissent. Dans notre société il existe des gens qui ne peuvent affronter un sujet conscient et sérieux car faute d’habitude, le cerveau doit être entraîné comme un muscle à raisonner, à analyser. Loin de là, ces gens de la masse populaire, on les retrouve davantage à piaffer sur Facebook à commenter des inepties qui sans doute leurs est plus appropriés. Alors faites pour vous, par pour les autres qui n’en valent pas la peine…et faites pour nous svp…merci…

  5. Cette année j’ai découvert votre blog avec je dirai une importante satisfaction. Je peux actuellement consulter un blog en Guadeloupe qui pourra répondre d’un certain nombre d’actualités, de manifestations et d’actions sur le terrain du social, mais aussi de la société tout simplement. Je tiens vraiment à vous remercier et à vous féliciter et vous encourage à continuer sur cette voie. Pour vous toute la Lumière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*