Les jeunes Ambassadeurs de la Guadeloupe en Action !

Les jeunes Ambassadeurs de la Guadeloupe en Action !
L’atelier d’insertion « Éveil à la Citoyenneté » est piloté par l’Unité de Développement des Premiers Secours, qui se situe à Jarry. Ce dispositif qui favorise l’accès à l’emploi permet d’accompagner les jeunes dans leurs démarches de professionnalisation. En plus du renforcement de leur culture de l’entreprise, ces jeunes en parcours d’insertion constituent une force de frappe capable de relayer et d’amplifier les messages préventifs au sein des quartiers prioritaires ; d’où le titre d’Ambassadeurs de la Citoyenneté.

Accompagner les jeunes dans leurs orientations, dans leur démarches, en effectuant un travail de fond sur leur propre estime, tout en leur offrant un panel d’activités qui leurs sont dispensés chaque semaine (du 26 septembre au 16 décembre 2016). Il est donc important de retracer leurs parcours au travers de cette structure.

La première semaine était axée sur la découverte de l’équipe encadrante, et des jeunes entre eux, la découverte des projets professionnels de chacun. Un module a rythmé cette première semaine, la valorisation par l’image dispensé par Mme Koupe de K Martin. Les gestes de premiers secours leurs ont été enseignés sur deux jours au travers du PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1), l’opération Parrainage a quant à elle clôturer cette semaine. Le parrainage étant la mise en relation des jeunes avec des professionnels reconnus. Intéressons nous à la deuxième semaine !

Immersion Culturelle des futurs Ambassadeurs de la Citoyenneté 
Avec le Mouvement Kiltirel Mas-Ka-Klé, l’École de Prévention et de Civisme souhaite relancer le concept de l’insertion sociale des jeunes, grâce à l’expression artistique et l’ancrage culturel…

 << Nous exprimons nos Remerciements à la Région Guadeloupe et au FSE qui participent au cofinancement de ce dispositif pour l’insertion et l’emploi des jeunes. >>

Le lundi 03 octobre les jeunes Ambassadeurs de la Citoyenneté ont commencé leurs journées par un volet administratif (signature du règlement intérieure, charte image7droit à l’image, contrat de l’École de Prévention et de Civisme). Ils ont par la suite élu leur délégué et leur suppléant, deux figures importantes du groupe, puisque le délégué Mlle Samantha Gamiette souhaite embrasser le métier de journaliste, et le suppléant Deyris Rosan ambitionne de devenir Sapeur_pompier.

Ils ont par la suite poursuivis leurs apprentissages, avec une équipe d’encadrant, Mme Mickaella Drack, Mme Nathalie Etienne et Mr Francois Doranges avec qui ils ont vu les techniques de recherche d’emploi. Ce module consiste à améliorer de manière significative le curriculum vitae, la lettre de motivation ciblée en fonction de l’organisme visé, et de se mettre en condition pour un éventuel entretien d’embauche.

« On vient de commencer la semaine, les choses sont encore nouvelles, et ça me plait, j’apprends avec les formateurs et mes camarades ». Charles Raïssa

Les trois modules précédemment cités pour les techniques de recherche d’emploi ont été vu beaucoup plus en profondeur par l’équipe d’encadrants, tout cela dispenser par Mme Etienne. Les jeunes Ambassadeurs de la Citoyenneté ont poursuivis la journée avec Mme Koupe de K Martin, sur la valorisation de soi et sur l’image que l’on renvoie. Mme Koupe de K Martin, s’est attaché à leur faire ce concentré sur un exercice, celui de trouver un métier à chacun d’entre eux, enimage3 veillant à ce qui lui corresponde le mieux.

L’après midi s’est déroulé avec le groupe culturel, Mas Ka Klé un échange productif qui à permis à ces jeunes de comprendre l’historique du carnaval, du « mas a sen jan » et du groupe en lui-même.

Ils ont découvert les instruments, qui leur a été expliqué par des membres du groupes déjà présent depuis 10 ans, voire plus. Une explication sur la fabrication des vêtements leur à été dispensée par Kathy Lapilus en charge de la cellule artistique. Le thème qui a été retenue par Mas Ka Klé pour sa saison carnavalesque, est  « Jénès Gwadloup doubout pikan ».

Le mercredi 05 Octobre était l’occasion de revoir Mme Sylvie Hoton, qui est en charge de la méthodologie de projet, le but étant de préparer des actions d’utilité sociale, notamment au terrain Agasthon, au relais territoriale de Grand camp, à la maison de quartier à la Retraite où, au sein même de la structure de l’UDPS-971 pour certain.

La gestion de projet prévu par Mme Honton consiste en une forme de démarchage qui vise à organiser le bon déroulement d’un projet. Le management de projet lui assume le pilotage stratégique ou commercial du projet en lui-même.

L’après midi s’est déroulé en dehors des murs de l’UDPS-971, plus précisément à Grand Camp avec l’Hibiscus Boxing Club l’occasion de se dépenser un peu et de réfléchir à la thématique suivante :

La prévention contre la violence

image6« La prévention contre la violence se fait avant tout par l’éducation, par le sport quelque chose qui motive vraiment les jeunes, trop de jeunes s’attardent sur la facilité en pensant que c’est ce qui va leur rapporter, j’ai eu l’occasion de travailler avec des jeunes et beaucoup ne se sentent pas écouter, de la prévention oui, par l’éducation, et ce de manière ludique ». Audrey Simion

« Les différentes manifestations et rencontres auxquelles on a pu participer ont été assez divertissantes et enrichissantes dans un premier temps parce qu’elles ont su jouer sur le plan culturel, avec un enrichissement apporté au sujet d’un événement propre à notre île, c’est-à-dire le carnaval, puis dans un second temps, grâce à la découverte et à la pratique d’un sport dans le but de se dépenser ». Gatibelza Jordi

« Dans la semaine on a fait deux sorties qui ont permis d’approfondir nos connaissances culturelles et sportives. Et les liens entre camarades se resserrent encore plus, donc cela favorise notre entente entre nous ». Milon Christie

Le jeudi 06 Octobre les jeunes Ambassadeurs de la Citoyenneté sont revenus sur les techniques de recherche d’emploi, avec Mme Etienne, Mme Beny, et Mr Doranges. Le curriculum vitae en main, les jeunes ce sont attardés à corriger, à retirer, à modifier, ce qui n’étaient pas juste sur celui-ci. L’après midi était destiné à l’accompagnement et au suivis du jeune avec le parrain, mais l’ayant fait la semaine précédente, Mr Cazomont (le Directeur de l’École de Prévention et de Civisme) à juger judicieux de libérer les jeunes plus tôt.

Le jour suivant, toujours piloté par la même équipe à permis aux jeunes d’aborder un entretien d’embauche de voir les règles à respecter, la tenue à porter, et la manière d’aborder l’employeur.

image5La pause de 10h, à été riche en émotions puisque les jeunes avait prévu une petite collation pour eux-mêmes et les membres de l’équipe de l’UDPS-971. Ils sont revenus notamment sur le thème de Mas Ka Klé « Jénès Gwadloup doubout pikan ».

Par la suite Mme Koupe de K Martin et Mr Dimitri Sulmona ont fait passer les jeunes devant la caméra, le but parler de son parcours scolaire etimage2 professionnel, de son projet et des moyens pour y parvenir, mais aussi de ce que la formation « Éveil à la Citoyenneté » leur apporte.

La pause déjeuner était l’occasion de faire un point sur ces deux semaines passées ensemble entre formateurs et jeunes, une journée rythmée par une bonne ambiance.

« Concernant la semaine, on a passé une bonne semaine comme d’habitude, on n’a pas eu de soucis, l’ambiance est chaleureuse, j’ai bien aimé le jour où on est allé s’initier à la ‘’boxe en quartier’’, cela nous a permis d’échanger sur l’esprit sportif, le self-control et le dépassement de soi. Qu’est ce qu’il y à a souligné encore, le jour ou Mr Cazomont nous a invité au McDo, j’ai bien aimé aussi ». Pandolf Anthony

« C’était vraiment super d’être tous ensemble et de manger et surtout d’échanger, on était au Mac Donald en mode détente et en mode travail ». Audrey Simion

«  C’était une semaine agréable, tranquille ». Clotaire Kévin

De retour à l’UDPS-971, les jeunes avaient normalement une prise de contact avec l’AGREXAM, ce qui a été remplacé par l’intervention de Mme Hoton qui leur à donné des pistes sur l’avancé des actions d’utilité sociale.

 Une nouvelle semaine s’embraye le temps pour les jeunes Ambassadeurs de la Citoyenneté d’être en mode actif et participatif. Il est question de vivre pleinement cette formation en saisissant encore plus les opportunités qui se présentent à eux. Les activités de la semaine à venir seront centrés sur le coaching dans la recherche de stage, l’estime de soi les techniques et recherche d’emploi, mais aussi la valorisation par l’image.

Cette semaine sera aussi marquée par des événements très importants, on notera que le mardi 11 octobre 2016 il y a aura la préparation du Monitorat de Secourisme, le jour suivant Mlle Turlepin interviendra sur la prévention de la délinquance et la communication non-violente, l’après midi il y aura une action d’utilité sociale au sein même de l’UDPS-971 : Initiation du grand public au secourisme, dans le cadre de la semaine nationale de la sécurité civile organisée par la Préfecture. Le samedi clôturera la semaine avec une matinée de sensibilisation sur les risques sismiques et l’animation de la Réserve Communale de Sécurité Civile de la ville de BAIE-MAHAULT.

Une semaine riche en perspectives…!

    Article réalisé par Audrey Simion                                                                                                                                                                  




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*