La bavaroise du premier ensoleillé, pan de Stone ex nihilo

La bavaroise du premier ensoleillé, pan de Stone ex nihilo

« « «

Sans le savoir, tu donnes ton temps et ta vie pour la forme

Tu seras le premier à ne pas discerner la lumière qui est perçu ce jour

Sans l’exiger, tu souffles à cette vie pendant ce temps

Tu souris à la vie pendant 24 heures dans l’insouciance

Sen

 » » »




1 Commentaire to “La bavaroise du premier ensoleillé, pan de Stone ex nihilo”

  1. Pas mal, mais je n’ai rien compris. C’est de l’art ou de la réflexion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*