Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer en Guadeloupe

Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer en Guadeloupe
Alzheimer. Le mot depuis une vingtaine d’années nous est devenu familier, tristement familier. Il évoque pour la plupart d’entre nous, les pertes de mémoires, l’errance, autant de signes qui lui sont associés.

Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative. En mourrant, les neurones ne peuvent plus programmer un certain nombre d’activités, entraînant la perte de certaines capacités, surtout pour les personnes âgées.

Le 21 septembre est la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer. En France, la thématique nationale choisie pour cette 22ème édition est : Donner la parole aux malades.

IMG_20150921_190658Chez nous, ce jour a été marqué par L’association départementale France Alzheimer Guadeloupe et maladies apparentées, qui a organisé une manifestation à la médiathèque de Baie Mahault.

Ce moment d’informations animé par François Le Maistre, Président de l’association, s’est déroulé dans une ambiance détendue avec un public très attentif.

Les mots d’ouverture du Président ont permis de rappeler qu’Alzheimer est un enjeu de société et une priorité de santé publique. Les chiffres interpellent, ne serait ce que celui-ci, d’ici 2020, chaque famille aura un malade en son sein. Or l’on sait tous les moyens que requiert la prise en charge de ces patients.

Dès l’ouverture de la soirée, on a pu écouter une malade, âgée de 92 ans qui à travers ces mots a pu partager un moment d’émotion avec le public.

Ensuite pour aborder ce sujet de manière plus détendue, le club du 3ème âge du Gosier « Espoir de vivre », a présenté un sketch, de façon très réaliste, décrivant les effets de la maladie sur la personne âgée et les relations avec l’aidant familial. Des applaudissements nourris ont salué le très bon jeu des acteurs.

Après quelques rappels statistiques, un groupe de musiciens, des jeunes étudiants de l’Université, ont montré leur art, à travers des interprétations diverses, notamment de Patrick Saint-Eloi.

C’est l’artiste Misyé Sadik, parrain de la manifestation, qui a conclu, en chantant notamment son célèbre titre « Mamie Alzheimer ».IMG_20150921_192807

Malgré l’épreuve que représente cette maladie, rappelons-nous, nos parents ont toujours besoin de notre affection. Encore aujourd’hui, de nombreuses personnes âgées souffrent d’isolement, alors qu’elles ont plusieurs enfants qui vivent très souvent pas loin de chez elles. Ces mêmes enfants peinent à s’occuper de leurs parents, en les hébergeant chez eux, alors que ce sont ces mêmes parents qui ont le plus souvent été présents pour leurs enfants autant de fois qu’ils justifiaient une aide. Voir une personne âgée pleurer parce qu’elle est victime de maltraitance est inacceptable, surtout au sein de notre société guadeloupéenne qui a connu pendant très longtemps une période de solidarité exemplaire. Avec le développement des EHPAD, c’est toujours la poursuite d’un système mondialiste non adapté à nos spécificités qui continu, de manière légale, à justifier le placement de nos aînés en établissement, pourtant trop onéreux, alors que la société, nos enfants, ont tant besoin d’eux, pour la transmission et pour trouver leurs repères.

Koezyon-glob.fr




1 Commentaire to “Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer en Guadeloupe”

  1. Cela nous rappelle que nos parents âgés vieillissent et qu’il faut en plus de la famille, des institutions et associations pour prendre le relais.
    France Alzheimer fait un grand travail avec les familles souvent submergées. Merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*