3 Commentaires to “Guide sur le Chikungunya (ARS)”

  1. l’état colonialis ka menti apa moustik ka fè tou sa déga cé on pwoblèm pli profon ki sa é yo wont’ yo pé pa expliké sa

  2. le chik est la et il faut lutter contre lui. On nous dira après les effets secondaires de toute cette masse de produits insecticides sur notre organisme..mais on n’a pas le choix

  3. LES DIMANCHES DE LA CREATION // juillet 31, 2014 á 9:17 // Répondre

    Dresser la liste des choses à faire et à ne pas faire, et répertorier les incohérences et les obligations que l’on nous demande de faire. L’absurdité des gouttières qu’il faut nettoyer alors que la pente pour l’écoulement d’eau de pluie n’a pas été réalisée dans les règles de l’art de la construction impose. Détruire les plantes qui font les réserves d’eau comme le sandragon qui a toujours de l’eau stagnantes, Faudra-t-il détruire la nature également tandis que les communes présentent des chemins sans cesse détruites par temps de pluie, que les crapeaux et autres animaux ne trouvent pas d’insectes à manger, que les guêpes ont disparu avec probablement la lutte contre la dengue, contre le Chik et d’autres futurs fléaux et remplir le corps des enfants des femmes des hommes de médicaments pour lutter contre un vecteur créé de toute pièce pour créer un événement mondial et réactiver des milliers d’euros dans les poches des praticiens et des laboratoires.
    Cela aussi est une réalité mais tous sommes contraints de faire ces gestes pour lutter sans voir et considérer la biodiversité comme essentiel pour la survie humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*