6 Commentaires to “ETATS GENERAUX DU TRAVAIL SOCIAL 2015 : les conclusions des travaux”

  1. Après avoir parcouru les docs je suis déçue de constater que la France n’a que faire des spécificités outre mer. De la Guadeloupe.Toutes ces assises territoriales ont servi a quoi pour un texte définitif qui était sûrement déjà rédigé longtemps à l’avance. Il est vraiment d’actu que l’on se mette au travail sans attendre sur la France.ça ne choque par les organisateurs locaux qui pensent solliciter les professionnels comme si de rien était. C’est normal ?

  2. WARNING !!! Coup de gueule !!!
    Mis à part le fait que le Social et le Travail Social soient très politisés, instrumentalisés, « clientélisés » par les politiques français, ce n’est pas demain que l’on verra émerger des réalisations claires et limpides dans ce secteur dans vos déclarations.
    De quoi s’agit-il en fait ?
    Des propositions subliminales, théoriques et prudentes.
    Ce ne sont une fois de plus que des recommandations floues. Des idées qui n’ont jamais été mises en place, alors énoncées depuis plusieurs années.
    Nou ka touné an won.
    Quand vous dites « redonner du sens au travail social dans notre pays », cela ne signifie rien du tout, et vous le savez très bien. Un étudiant écrit cela dans une copie, il lui sera dit de développer sa pensée.
    La prise en compte de notre milieu dans la formation des métiers du travail social : vous faites des TS des robots de l’aide et de l’action sociale. Les Ts sont perçus comme des « éboueurs de la précarité ». Ils maintiennent dans votre unique intérêt un peu de paix sociale.
    Les associations, elles, sont vues comme des enfants pauvres du secteur social, ceux qui gèrent la misère de proximité.
    Quand vous vous prononcez sur notre avenir « reclassement des travailleurs sociaux de niveau III en catégorie A de la fonction publique » : vous ciblez les fonctionnaires encore une fois, n’est-ce pas, pas le privé. Macron pour un mondialiste sur la révision du statut des fonctionnaires, a raison. Je vous rappelle tout de même qu’il y a eu 3 actes de décentralisation des compétences en direction des collectivités territoriales. De plus, travailler au sein de ces institutions publiques se révèle pour beaucoup de TS être « la planque ». Par la suite, le constat est clair, dans la qualité de l’accompagnement, c’est l’usager qui paie les conséquences.
    Vous faites fi de notre particularisme local. On a bien vu comment le Sénat a rejeté majoritairement la charte des langues régionales. La France est un pays de race blanche, c’est vrai en plus. On s’entête à rester dans l’assimilation.
    Ce qui concerne la délivrance du grade du niveau licence pour les ASS, ES, etc., il serait temps que le ministère concerné se bouge un peu le « c… ».
    Finalement ce n’est que de la poudre aux yeux, des effets d’annonce, des grandes messes pour aucun résultat.

    • Mr stone, je vous trouve très dur. Mais je suis d’accord avec vous sur toute la ligne. Je suis une ASS et je constate que ces gens là ne parle même pas de nous dans leur truc là. Ya que pour les gros : unafo, lobby et patati et patata. En tout cas merci Koezyon-glob de nous tenir informer et de nous donner la parole.

    • J’avais pas vu les résultats des états généraux. Ils arrivent enfin. Je dis que ce n’est pas avec ce gouvernement là qu’on arrivera à quoi que ce soit. Les socialistes ne sont plus ce qu’ils étaient avant. Ils ne défendent plus la société. Ce sont des menteurs de surcroît. Leur chef n’arrête pas de raconter des conneries. Il dit des choses, il ne les applique pas. Alors comment croire en ce tissus de mensonge là.

    • ki jan aw stone, représent!!!
      sa pou yo fè sé édé pipeul la wouvè lizin gwada pou nou fonksyoné é fè voyé monté péyi la
      Ba sé jèn’la taf pou yo arèsté volé biten a moun
      Arèsté avè sistem babilon’la nou adan’la, sé politik corompi’la ki tin gwada
      Fwansé rasis fo nou arèsté pliyé dé jounou douvan yo
      Po lanjven ka touvé solisyon pou défiskalizasyon a yo é li pa touvé pou maléré
      Gwadloupéyen mété zot wof an sistem’la, rètwousé manch a zot pou nou mété nou o twavay
      An nou arèsté pléré pou manda fès é masisi a yo
      Tou sa ki vwé nonm é tou sa ki vwé fanm doubout pou péyi vansé

    • stone t’a parlé de décentralisation. je suis d’accord avec toi, mais nos politiques Guadeloupe, plus la France leur donne de l’autonomie plus ils retournent à ses pieds. au lieu de faire remonter les problématiques là-bas, ce serait plus logique que nos collectivités traitent la situation insatisfaisante des professionnels par exemple dans un dialogue constructif. ça fait du bien de rêver des fois…bonjour à Koezyon-glob fos pou zot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*