Etats Généraux de l’Outre-mer en Guadeloupe en 2009 / Commission Insertion des Jeunes / Ateliers Emploi et autres vecteurs d’insertion / Animé par M. Albert FLAGIE

Etats Généraux de l’Outre-mer en Guadeloupe en 2009 / Commission Insertion des Jeunes / Ateliers Emploi et autres vecteurs d’insertion / Animé par M. Albert FLAGIE
Suite au décès de monsieur Albert FLAGIE survenue dans la nuit du mercredi 6 juillet 2016 à 23 heures 35 précises, il paraît judicieux pour nous travailleurs sociaux, de prendre connaissance, de lire ce que l’on pourrait d’ores et déjà appeler son testament pour la prospérité du secteur social et éducatif.

Avant de partir, Albert FLAGIE nous a légué sa pensée, des objectifs à atteindre, ses ambitions, pour que nous professionnels du travail social poursuivions son oeuvre. Cet héritage est consigné à travers une synthèse générale, un document inédit, issu de travaux d’ateliers, dans le cadre des Etats Généraux de l’Outre-mer en Guadeloupe en 2009. A cet effet, il dirigeait un atelier de la commission Insertion des Jeunes (sous-commission emploi et autres vecteurs d’insertion).

Son décès a rappelé combien il fut un homme d’exception, notamment lors de ses obsèques.

« Je demande trop aux hommes mais pas assez aux nègres »…

Comme tout grand homme, Albert FLAGIE, Laurent de son nom savann, cultivait un amour inconditionnel pour Aimé Césaire, comme sa sœur René n’a pas manqué de le souligner. Déjà « très jeune, soucieux de la jeunesse de son pays, il s’acharnait à trouver des solutions pour éviter la désérrance de celle-ci ».

Des amis tels que Servais VILOVAR, Raymond OTTO ou encore Pierre REINETTE ont décrit son dévouement professionnel pour l’éducation et l’enseignement, pour la petite enfance, pour la jeunesse, pour son pays, a formé également des professionnels a l’anthropologie de leur milieu propre.

« Il a semé beaucoup de graines, soyons prêts à assumer la récolte »…

 

ETATS GENERAUX DE L’OUTRE-MER EN GUADELOUPE DE 2009

ATELIER : « EGALITE DES CHANCES, PROMOTION DE LA DIVERSITE, INSERTION DES JEUNES

COMMISSION INSERTION DES JEUNES

SOUS-COMMISSION « EMPLOI ET AUTRES VECTEURS D’INSERTION »

 SYNTHESE GENERALE DE ALBERT FLAGIE

 

Insertion Sociale

  • Replacer le travail au centre des préoccupations de la société qui doit favoriser par tous les moyens l’intégration du principe de l’effort.
  • Le travail des parents facilite l’exigence des efforts au travail que l’on demandera au jeune à insérer.
  • Renforcer les activités périscolaires et extrascolaires (sports, théâtre, cinéma, musique, danse, voyages etc.) comme moyens de Prévention et d’Insertion.
  • Développer des internats de court séjour (avant 16 ans) pour booster le travail scolaire et améliorer le lien social à l’école en permettant de réaliser des activités scolaires et socioéducatives groupées.
  • Multiplier l’internat dans la formation insertion après 16 ans.
  • Multiplier les actions de pré-qualification et d’accompagnement psychopédagogique avant insertion.
  • Mobilier les structures scolaires et sociales pour anticiper la prise en charge des jeunes en difficultés (Passeport pour l’Insertion).
  • Généraliser la culture de l’insertion par l’économie.
  • Lutter contre l’illettrisme et favoriser l’apprentissage des langues (créole, français, anglais, espagnol, chinois, hindi) dès l’école primaire.
  • Favoriser le lien inter générationnel (culture du dialogue et de la transmission des savoirs et valeurs).
  • Développer un type spécifique d’accompagnement à l’insertion des publics 16-25 ans souffrant d’addiction et d’instabilité (social, psychique, etc.)
  • Développer des recherches en sociologie de l’adolescence et du jeune adulte en Guadeloupe.
  • Développer des recherches sur la criminalité et l’inadaptation sociale des 16-25 ans en Guadeloupe. 

 

Insertion Professionnelle

  • Favoriser l’expérimentation économique couplée à des recherches technologiques en vue de valorisation :
  • Favoriser la création de fonds spéciaux à cet effet
  • Favoriser les voyages d’études à travers le monde tropical
  • Augmenter la durée de l’accompagnement des jeunes en insertion (de 2 à 4 années)
  • Favoriser l’entreprenariat (création d’entreprises) chez les jeunes, à travers :
  • des démarches administratives plus flexibles
  • la reconsidération du travail au noir qui est un tremplin à la création d’activité légale (auto entrepreneurs)[1]
  • La valorisation du potentiel des jeunes afin de favoriser leur passage au professionnalisme
  • Le développement de structure de type Centre d’Adaptation à la Vie Active (CAVA)
  • Développer l’apprentissage et la formation en alternance :
  • Créer un réseau d’entreprise citoyennes qui accepteraient de mettre en place des heures de travail pour un public en insertion.
  • Etablir un partenariat actif université/entreprise, lycée/entreprise.
  • Renforcer la clause de mieux disant social dans les marchés publics.
  • Proposer des formations sur les NTIC et en faciliter l’accès
  • Corriger les disparités entre les SEGPA
  • La Guadeloupe étant reconnue par l’UNESCO pays de la biodiversité, Développer la réflexion et la Recherche sur l’utilisation des matières premières locales et une production adaptée aux besoins de la population
  • Accélérer la recherche de niches d’emploi dans le champ de l’agriculture-élevage (transformation des produits locaux) et du tourisme (tourisme adapté, tourisme chez l’habitant, etc.)

 

Outils / Instruments d’insertion

  • Etablir un partenariat actif entre les élus et les acteurs du social et de l’insertion (élaborer localement une politique de l’insertion par l’économique).
  • Pratiquer une politique des « coûts évités » (cf. prix de journée de Prison, prix de journée hôpitaux, etc.)
  • Créer des fonds de trésorerie ou d’investissement pour les Entreprises destinées aux publics éloignés de l’emploi, mais également au développement du territoire.
  • Créer un observatoire de l’insertion par l’économique.
  • Créer un organisme payeur unique à destination des structures d’insertion sur le mode du CNASEA.
  • Développer des sas type CAVA (centre d‘adaptation à la vie active) en amont de l’insertion par l’économie.
  • Créer une base de données thématique pour favoriser l’utilisation des études universitaires.
  • Promouvoir à l’Université des études appliquées
  • Actualiser un annuaire des institutions de l’insertion par l’économique.
  • Créer un journal de l’insertion qui recenserait tout ce qui se fait dans l’insertion par l’économique et pourrait être connecté sur une chaîne TV.
  • Instituer un poste de personne-ressource (médiateur) pouvant accompagner les associations et les entreprises d’insertion dans leurs relations extérieures avec la capacité d’interpeller toutes les administrations et les interlocuteurs de l’insertion.
  • Définir des outils d’évaluation des structures d’insertion.
  • Mettre en place un carnet de suivi d’insertion où chaque professionnel amené à intervenir auprès du jeune indique ce qui à été fait. (Passeport).
  • Mettre en place une plate forme commune où les professionnels de l’insertion et du social se rencontraient régulièrement pour une analyse globale de la situation, mutualiser les moyens, évaluer les actions.
  • Favoriser le développement des liens entre sports et Insertion.
  • Elaborer des dispositifs pour retenir nos talents (lutter contre la fuite des cerveaux) :
  • Assurer tous les jeunes diplômés ou en formation d’un lieu d’écoute et de valorisation de leurs idées.
  • Favoriser une bourse aux idées de production locale.
  • Elaborer une politique spécifique de logements pour les jeunes en insertion
  • Soutien à la location chez l’habitant
  • Création d’unités de logements par zones géographiques

………………………………………………………………………………………………………………

[1] Prendre exemple du développement de l’économie informelle (jobs) et l’état d’esprit de « débouya pa péché »

………………………………………………………………………………………………………………

Lecture des séances :

Séance du mercredi 15 avril 2009

Séance du 22 avril 2009

Séance du mardi 28 avril 2009

Séance du 05 mai 2009

Séance du 11 mai 2009

Séance du 20 mai 2009

Séance du mercredi 25 mai 2009

(Sources DJSCS Guadeloupe / Koezyon-Glob.fr)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*