KOEZYON-GLOB :  » La question de l’Insertion Professionnelle des diplômés du champ social et du médico social en Guadeloupe… « 

KOEZYON-GLOB :  » La question de l’Insertion Professionnelle des diplômés du champ social et du médico social en Guadeloupe… « 
La question de l’Insertion Professionnelle des diplômés du champ social et du médico social, notamment en Guadeloupe, se pose aujourd’hui plus qu’hier surtout lorsque que l’on remarque des dissemblances de progression d’un territoire à l’autre, ou d’une île à l’autre.

Existe-t-il une véritable politique d’insertion au sein même des écoles de formation ?

Quid de la Région Guadeloupe dans ce processus ?

La Région, financeur de nombreuses formations du champ social et du médico social, procède-elle à une étude de marché exhaustive pour établir les besoins du territoire ?

Y a-t-il un avéré travail de partenariat et de coordination effectué entre les potentiels embaucheurs quant à leurs perspectives de recrutement ?

Autant de questions qui peuvent se poser.

Pourtant on pourrait se demander aussi, compte-tenu de l’exiguïté de notre territoire, ne faudrait-il pas planifier le rythme ou le cycle de la mise en place des nouvelles promotions dans certaines formations du champ social et médico social, face au nombre des postes à pourvoir ?

Ces questionnements proviennent du constat que nombre de diplômés se plaignent de ne pas trouver d’emploi dans les six mois après l’obtention de leur diplôme ; ou encore, on peut remarquer que les offres d’emploi fluctuent selon les années : des embauches massives certaines années et pas d’autres.

Comme il a été précisé plus haut, pour la plupart des formations, la Région, chef de file en matière de formation professionnelle, et en référence à l’Acte II de la décentralisation compétente en termes de programmation, qui finance les formations et coordonne les actions économiques, devrait avoir pour objectif d’insérer les diplômés de ces formations en priorité sur le territoire. D’autant plus, que ces derniers ont bénéficié dans leur formation pratique de compétences de Travailleurs Sociaux expérimentés, ayant une riche connaissance du territoire et des populations y résidant.

Par ailleurs, tout étudiant formé reflète la qualité des formations théoriques reçues en centre de formation, et de l’apport pratique de ses formateurs terrains du site qualifiant.

On pourrait finalement se demander dans quelle mesure les institutions, associations, entreprises qui recrutent ces nouveaux diplômés formés, travaillent-ils en amont (et pas en aval) avec les centres de formations, mais surtout avec la Région ?

L’avenir qui répondra qui sait !!!




5 Commentaires to “KOEZYON-GLOB :  » La question de l’Insertion Professionnelle des diplômés du champ social et du médico social en Guadeloupe… « ”

  1. Pour répondre a Sophie qui dit qu’il faut des contacts, nos référents de stage ne sont-ils pas des contacts, qui peuvent nous recommander pourquoi pas?

  2. lorsqu’on écoute les personnes concernées il semble que le social et le médico-social sont porteurs d’emplois. Mais comme tout domaine tout n’est pas joué d’avance, et il faut savoir se vendre

  3. nous sommes sur une île et il y a les réalités économiques, mais je pense que des postes se créent et se libèrent. Il faut surtout avoir des contacts.

  4. je suis étudiante et je m’interroge déja sur ce sujet. En effet,le retour qu’on a des anciennes promo, c’est que ce n’est pas si évident que cela de trouver du boulot après le diplôme.Mais je reste optimiste.

  5. diplomésanstravail // novembre 17, 2013 á 10:03 // Répondre

    Ravie de voir qu’on s’intéresse enfin à la question de l’insertion des travailleurs sociaux. J’ai obtenu mon diplôme d’assistant de service social depuis 2008, soit la première promo. Malheureusement je n’ai toujours pas eu de poste.Je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*