8 Commentaires to “3èmes Assises Territoriales du Travail Social de la Guadeloupe : « Le social dans une situation post coloniale »”

  1. Bonjour KOEZYON,
    Je voudrais savoir quelle suite est donnée pour le projet de BOTTIN SOCIAL 971 ; qui-quoi-où-comment et surtout quand?
    merci à ceux qui ont des précisions
    et bonne continuation

  2. Pour répondre à julien mérion sur la situation postcoloniale du secteur du travail social, je dirai que c’est pire que cela. Le secteur est contrôlé, non plus par l’Etat (jadis), bien sûr politisé mais il est par dessus tout contrôlé.

  3. Lé politik quan il zentende « social » sont jumpy. Ils sont excité comme un verre de terre. Ils ne respecte rien plu personne madame borelle elle est lurel donc sé mort. chalu bouge vite il est speed comme une férari je compran pa son ritme. il enbrace macron comme sa fame sé des gens qui aime pa lé noirs mai sé pour le pouvoir alors ils s’aime se fon bisou bisou

  4. les travailleurs sociaux étaient en nombre mardi. A tel point qu’il manquait des places. Je voudrais revenir sur la bientraitance qui fait partie de la charte. Lorsque sur e terrain nous avons un sous effectif d’éducateurs et dans d’autres secteurs une absence pour prendre en charge les aides éducatives, peut-on parler de bientraitance vis à vis des usagers?
    Le conseil départemental en charge de cette politique et signataire du protocole en prendra acte très certainement.

  5. Cahier d’un retour au pays natal…
    Au lendemain de ces Assises, la vie a repris son cours normal. Il pleut, les sols ont été inondés, comme jamais auparavant, des familles ont eu depuis les pieds dans l’eau, une eau qui ne coule plus dans les robinets mais dans les maisons, mais bon après il fera beau. Et puis entre nous on est en décembre, les chanté nwèl ont débuté progressivement, nous ça va, on est au chaud, on est au sec. Après Nwèl on va faire les comptes, on va comptabilisé le nombre de morts au pays, le taux de chômage, et surtout le nombre de bouteilles de champagne vidé. Et puis en janvier, les tâches administratives iront bon train, faudra s’activer pour la nouvelle année, bonne année au passage, se dépêcher pour les rapports d’activités. Sabrés mais remis. Sé nou menm, sé Gwada timal, on fonctionne, en marche forcée, pas de fusible, pas de contrôle technique, pas de révision, pas d’évaluation. Evaaaluuuuatiiiion ? : oups!!! pardonnez-moi pour mon langage grossier. De toute façon tout le monde s’enfout, tout le monde doit porter sa croix au quotidien. En plus, on a même pas le temps de souffler, d’échéances électorales en élections, on nous occupe, pendant qu’ils s’occupent de nous. Il faudra bien aller voter bientôt, ou pas, ça changera quoi ? Juste le masque qui change. La mobilisation dans mon île ? C’est quand on a faim, quand on touche à nos miettes. Sinon tout va bien. Le boudin créole est prêt, le cochon est au feu, le rhum de la plantation a commencé à couler à flôts. La Guadeloupe : terre de champions ? Qui a dit ça ? Quels champions ? Où sont-ils ? Tous partis. Et ceux qui restent au pays alors ? Eh puis ainsi va la vie, ainsi va la Guadeloupe comme dirait l’autre. Après la messe on rentre à la maison et on reste sage, en bon chrétiens.
    Mwen asiz la ka gadé koté lorizon mwen vwè ka ki ka vini…ayen, ayen menm. Sé nou menm nou menm !!! Sé Gwadada !!!

  6. Mickaël Michaux // décembre 8, 2016 á 7:03 // Répondre

    Le programme des assises se fane peu a peu. Faudra innover une nouvelle formule.

  7. Bonsoir Koezyon,
    Ravie de vous retrouver. Je vous félicite pour la promptitude avec laquelle vous nos faites le rendu des Assises. je n »ai pas pu y être mas je vois qu’il y a eu une prise en compte de nos revendications.
    Attendons la suite

  8. La présidente du département n’était pas là à ce que je lis. Et bè bien. Ah les socialistes ne sont plus ce qu’ils furent jadis. Merci à notre président Chalus pour le respect qu’il accorde à sa population au-là des considérations politiques. Il était là ainsi que le préfet c’est ce qu’il faudra retenir. Les travailleurs sociaux ont intérêt à souder leurs efforts. Demain sera dur accrochée vous. Merci Koezyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*